même la nature n’est pas parfaite

Les infections intramammaires (pouvant parfois causer une mammite clinique) surviennent lorsque des bactéries entrent dans le pis. Le bouchon de kératine est la méthode naturelle pour sceller l’extrémité du trayon et protéger le pis des vaches durant la période de tarissement. Seul problème: 25 à 50 % des quartiers ne forment pas de bouchon adéquat avant six semaines après le tarissement, ce qui augmente le risque de mammite.4

25 à 50% des quartiers ne forment pas un bouchon adéquat4

votre première ligne de défense

Les scellants internes à trayon procurent une barrière de protection immédiate pour maximiser la proportion de trayons obturés durant la période de tarissement de vos vaches. Ces scellants simulent la formation du bouchon de kératine en offrant une barrière stérile sans antibiotique qui empêche les agents pathogènes de pénétrer dans le pis par l’extrémité du trayon.

peu importe votre protocole de traitement pour vache tarie, un scellant interne à trayon vous aidera "à réduire le risque de mammite 1,2,3"

assurez leur succès

La période de tarissement est essentielle au maintien de la santé du pis et pour préparer un cycle de lactation productif pour vos vaches. Des années de recherche internationale sur les scellants internes à trayon ont démontré que, peu importe le type de troupeau ou les protocoles de traitement du tarissement, l’utilisation d’un scellant interne à trayon permet de prévenir les nouvelles infections durant la période de tarissement et de réduire le risque de mammite clinique chez les vaches.2,3,4

sélectionnez votre protocole de traitement pour vache tarie ci-dessous pour constater comment l'ajout d'un scellant interne à trayon peut être bénéfique pour votre ferme

L’ajout d’un scellant interne à trayon permet de réduire le risque de nouvelles infections intramammaires durant la période de tarissement jusqu'à

70%

L’ajout d’un scellant interne à trayon permet de réduire les cas de mammite clinique durant la période de lactation précoce jusqu'à

50%

L’ajout d’un scellant interne à trayon permet de réduire le risque de nouvelles infections intramammaires durant la période de tarissement jusqu'à

25%

L’ajout d’un scellant interne à trayon permet de réduire les cas de mammite clinique durant la période de lactation précoce jusqu'à

30%

L’ajout d’un scellant interne à trayon permet de réduire le risque de nouvelles infections intramammaires durant la période de tarissement jusqu'à

23%

L’ajout d’un scellant interne à trayon permet de réduire les cas de mammite clinique durant la période de lactation précoce jusqu'à

40%
Références
  1. 1Halasa T, Osterås O, Hogeveen H, van Werven T, Nielen M. Meta-analysis of dry cow management for dairy cattle. Part 1. Protection against new intramammary infections. J Dairy Sci. 2009;92(7):3134–3149.
  2. 2Rabiee AR, Lean IJ. The effect of internal teat sealant products (Teatseal and Orbeseal) on intramammary infection, clinical mastitis, and somatic cell counts in lactating dairy cows: a meta-analysis. J Dairy Sci. 2013;96(11):6915–6931.
  3. 3Dufour S, Wellemans V, Roy JP, Lacasse P, Ordonez-Iturriaga A, Francoz D. Non-antimicrobial approaches at drying-off for treating and preventing intramammary infections in dairy cows. Part 1. Meta-analyses of efficacy of using an internal teat sealant without a concomitant antimicrobial treatment. Anim Health Res Rev. 2019;20(1):86–97.
  4. 4Dingwell RT, Leslie KE, Schukken YH, et al. Association of cow and quarter-level factors at drying-off with new intramammary infections during the dry period. Prev Vet Med. 2004;63(1-2):75–89.